Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 01 septembre 2018

Biffure 49

oscar wilde.jpg

Gr 21, Juin 2018


La voix de mes pensées
souffle sur ses yeux-sourire
passe au-dessus de ses cheveux si bien tournés
et se met à rire en un clin de seconde

Biffures de la page 1(2) et 234 de 4321 de Paul Auster

17:41 Publié dans BIFFURES, ROMAN | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : paul auster |  Facebook |

Commentaires

Oh, joli. joli!

Un roman qui ne se lit pas en un clin de rien, mais un conteur de grand grand talent.

Écrit par : colo | mercredi, 05 septembre 2018

Répondre à ce commentaire

J'adore cette pancarte !

Écrit par : Valérie | jeudi, 06 septembre 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire