Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 12 novembre 2020

Biffure 102

IMG_20200920_144712.jpg

Impudeur
elle pose cette question
et maintenant ?
les mots posés sur la table
se contentent de scruter l'après

Biffure de la page 456 de Histoires de la nuit de Laurent Mauvignier

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

12:39 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mardi, 10 novembre 2020

Biffure 101

IMG_20200714_125935.jpg

Imaginaires de papier
je vous souhaite
d'élever les voix humaines
nuit et jour

Biffure de la page 44 de Même les monstres de Thierry Illouz

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

17:24 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 02 novembre 2020

Une rentrée particulière

IMG_20201029_164511.jpg

Voilà c'est fait : la rentrée de ce lundi 2 novembre est derrière moi. Elle restera marquée au fer rouge dans ma mémoire. Souvent, j'avais échafaudé, ces derniers jours, ce que je dirais à la classe que je retrouverais en première heure : il y était question de laïcité et de liberté d'expression, bien sûr.
Dans le silence de ma salle, ce matin, avant que ne montent mes élèves, j'ai écrit sur le tableau, comme à chaque fois, le titre du poème que je leur lirais en début de cours. Attendre quelque chose de Thomas Vinau. J'ai déposé le recueil sur la table à côté, C'est un beau jour pour ne pas mourir.
Mais ce que je n'avais pas imaginé, c'est que mes élèves entreraient en cours accompagnés d'un tel silence, d'une telle gravité. Ils se sont assis. Vingt-cinq regards intenses au-dessus des masques attendaient que je dise quelque chose. J'ai perdu mes mots. L'émotion m'a gagnée. Longues secondes de silence.
Plus loin je leur lirais le poème du jour, nous parlerions de laïcité et de liberté d'expression, bien sûr. Plus loin j'écouterais leur question. Pourquoi ont-il tué Samuel Paty ? Plus loin je leur lirais la lettre de Jaurès et nous ferions silence toute une minute. Plus loin ils écriraient le nom "liberté" où bon leur semble. Mais à ce moment-là, face à tous ces regards, je n'ai pu dire qu'une seule chose : ma joie de les retrouver pour que nous puissions, ensemble, continuer à cheminer.

samedi, 31 octobre 2020

Biffure 100

liberté.jpg

elles s'imprégnaient de l'ivresse
des herbes folles
et leurs muettes complicités
se balançaient au vent

Biffure de la page 111 de Sucre noir de Miguel Bonnefoy

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

15:02 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 26 octobre 2020

Biffure 99

IMG_20201015_173221.jpg

en son corps et son coeur
des blessures secrètes
pour en calmer les cicatrices
la suavité marine
blottie dans les nuits à venir

Biffure de la page 48 d'Héritage de Miguel Bonnefoy

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

11:11 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 19 octobre 2020

Biffure 98

insomnie.jpg

Entendre courir la nuit
des silences de ferrailles
des tourbillons de pensées
faire attention à ton sommeil

Biffure de la page 52 d'Impossible d'Erri de Luca

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

12:55 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

mercredi, 14 octobre 2020

Biffure 97

ipomée.jpg

Bricoler de l'avenir
malgré l'étendue du désastre
de toutes ses forces
vers une joie irrémédiable

Biffure de la page 15 de Rimbaud, le fils de Pierre Michon

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

17:11 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

lundi, 12 octobre 2020

Biffure 96

ouragan.jpg

ouragan de ferraille
je restais fascinée par
le bruit et la fureur
de ma vie minuscule

Biffure de la page 41 de L'autre Rimbaud de David Le Bailly

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

 

16:45 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 11 octobre 2020

En bref (3)

maladresse.jpg

- Tu es maladroite.
- Tu as raison, je me sens mieux à gauche.

13:39 Publié dans EN BREF | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 07 octobre 2020

en bref (2)

anémones.jpg

Les anémones sont filles du vent
dit-on
et les asters, seraient-elles celles du silence ?

14:33 Publié dans EN BREF | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

lundi, 05 octobre 2020

Biffure 95

aspicere.jpg

J'ai bordé les grandes déclarations
ce soir-là
restait la tendresse étendue
contre le dos de la nuit
l'entendre respirer

Biffure de la page 61 d'Avant que j'oublie d'Anne Pauly

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

08:18 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 24 septembre 2020

Biffure 94

IMG-20200914-WA0004.jpg

Vara(nge)ville
© Pili Vazquez


la mer faisait naître
en elles
un étrange bonheur
sans limites

Biffures de la page 295 de La peste d'Albert Camus

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

20:26 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mardi, 08 septembre 2020

Biffure 93

IMG-20200831-WA0004.jpg

© Pili Vazquez

Je peux résister à
un matin qui bombe le torse
aux grandes pompes d'un soir d'été
mais à ton regard qu'un rayon de soleil fait voleter

Biffures de la page 248 d'Il est juste que les forts soient frappés de Thibault Bérard

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

16:27 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 03 septembre 2020

Biffure 92

DSCN0164.jpg

© Pili Vazquez

humeur matinale
j'ai bu le sourire
qu'elle a versé
dans ma tasse de café

Biffures de la page 329 de La route de tous les dangers de Kris Nelscott

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

samedi, 29 août 2020

Biffure 91

IMG_20200827_192339.jpg

Je sais déplier
un sourire sur des bouts de ciel
mais dire l'asphalte à fleur de peau
je ne sais plus

Biffures de la page 131 de Valencia Palace d'Annie Perreault

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre lu.

14:55 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

vendredi, 28 août 2020

Biffure 90

DSCN0211.jpg

Fragment d'un collage de Gaspard Lieb
Saint Nicaise, Rouen

La vie ordonnée, prévisible
vous vous dites qu'elle peut être
dé-rangée
par la possibilité de croire en une personne.

Biffures de la page 168 de Paria de Richard Krawiec

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre lu.

09:37 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 24 août 2020

Biffure 89

DSCN0189.jpg

© Pili Vazquez

Les étoiles se dressent
en une longue bouffée
par la fenêtre
il soulève des yeux
le cosmos

Biffure de la page 93 de Le dernier Syrien d'Omar Youssef Souleimane

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre lu.

16:30 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 22 août 2020

en bref

DSCN0016.jpg

 

Éclats de verres
sur le comptoir s'impatiente
un silence de femme

 

 

12:41 Publié dans EN BREF | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

vendredi, 14 août 2020

Biffure 88

DSCN9933.jpg

Ma vieille, pensais-je
pour reprendre du poil de la bête
tu peux tourner le dos
au tiède compromis.

Biffures de la page 108 de Marcher jusqu'au soir de Lydie Salvayre

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre lu.

jeudi, 13 août 2020

Biffure 87

DSCN0020.jpg

Chaque nuit
j'entends le monde qui rature
quelques chiures de mouches
et invite des étoiles
à clignoter.
Biffures de la page 124 de Un jour j'écrirai une chanson pour Johnny de Boris Lanneau

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre lu.

12:38 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

lundi, 13 juillet 2020

Biffure 86

formule.jpg

J'ai rempli le formulaire
temps libre
vous pouvez compter sur moi
pour l'user sans modération

Biffure de la page 42 d'Ainsi parlait ma mère de Rachid Benzine

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre lu.

10:57 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 08 juillet 2020

Equilibre

P9300145.jpg

îles Chausey, septembre 2017

Je ne savais pas que tout pouvait s'arrêter juste après le tournant de la cinquantaine. Brutalement. Sans appel. Irrémédiablement. J'avais la naïveté de penser qu'il y avait un âge pour mourir et que cent ans était un âge acceptable.
Elle ne savait pas que c'était pour elle la dernière randonnée, le dernier livre lu, le dernier repas entre amis, la dernière nuit quand elle s'est allongée sous les draps. Qu'il n'y aurait plus de demain et après-demain. Elle nous les laissait, avec les aujourd'hui aussi. Amers et iodés.
Depuis les pas sont plus fragiles ; au milieu du jour, il est possible de dévisser parce qu'on voit soudain la vie abrupte, vertigineuse. La tête tourne, le coeur vrille.
C'est implantée dans ton transat comme sur un radeau, traversant le jour de bout en bout, immobile, blottie contre la toile que je me suis souvenue d'une phrase lue récemment : vivre chaque instant intensément comme si c'était le premier. Dans lequel des deux Alma était-ce, celui de Le Clézio ? Celui de De Fombelle ? Oui peut-être. Juste à côté du sous-titre, moitié d'un vers, emprunté au poète, Le vent se lève. Il faut tenter de vivre. Intensément. Chaque instant. Comme si c'était le premier.

 

jeudi, 02 juillet 2020

Biffures 84 et 85

DSCN6971.jpg

Le vent malmène
l'ombre des cartes
il tire l'aventure

Biffure de la page 240 d'Alma de J.M.G. Le Clézio

le poids du hasard
est aussi redoutable
que l'eau-de-vie
coupée à la gouge

Biffure de la page 101d'Alma de Timothée de Fombelle

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre lu.

13:00 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 17 juin 2020

Biffure 83

DSCN7632.jpg

Il dépend de nous
qu'un atome éclate
en un grondement de mer

Biffures de la page 30 de La baleine de Paul Gadenne

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre lu.

11:10 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

mardi, 16 juin 2020

Biffure 82

rondo.jpg

Rondo sur Seine

Le racisme trouble l'histoire
le remède immunitaire reste
la lecture du monde fraternel
et l'insurrection de nombreuses voix

Biffures de la page 13 d'Europe, mes mises à feu d'Erri de Luca, tracts Gallimard

12:57 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 07 juin 2020

Biffure 81

IMG_20180628_124739.jpg

J'irai, si vent veut,
jusqu'au bout de ma vie
en nomade
pour m'agrandir comme une terre

Biffures de la page 406 de La horde du Contrevent d'Alain Damasio

17:53 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

lundi, 11 mai 2020

Aux confins de soi (12)

IMG_20200511_150110.jpg

Il y a eu le vent qui se lève, il faut tenter de vivre
autrement

il y a eu portés par les rafales
des fragments et des bribes de ces deux mois de confinement
venus me rendre visite
avant de s'enfouir
les trois pleines lunes
les cercles tracés dans la terre et parfois dans l'eau
les journaux de confinements de Wadji Mouawad
écoutés chaque jour dans le quart d'heure le plus fragile
pour grandir en humanité
Il y a eu dans le hamac balloté par le slamino la lecture de La horde du contre-vent
Il y aura la route vers toi librement

lundi, 20 avril 2020

Biffure 80

orchidée.jpg

- Quelle histoire vous amène ? ai-je dit à tout hasard.
- Le passage du temps au trot sur des chemins pentus.

Biffure de la page 70 de Vie de Gérard Fulmard de Jean Echenoz

08:50 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 19 avril 2020

Biffure 79

DSCN9030.jpg

Chaumont sur Loire
Juin 2019

Penser le savoir vivre
malgré la liberté désactivée
voir là-bas la veine du temps
et bredouiller des invocations au hasard

Biffure de la page 149 d'Ordesa de Manuel Vilas

09:10 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

samedi, 18 avril 2020

biffure 78

DSCN8996.jpg

Chaumont sur Loire
Juin 2019

Mais à l'instant où je vous ai vue
m'attendait - ni destin ni hasard
toujours entre les deux -

un voyage à la géographie insoupçonnée.

Biffure de la page 27 de Tous des oiseaux de Wajdi Mouawad

18:26 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |