Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 24 septembre 2022

Etymo (3)

IMG_20220922_132730.jpg

On écrit sur de futurs gravas

le poids* des nuages
le ciel qui rechigne à s'accouder

au bastingage du ciel bleu
premiers fragments automnaux

* du latin pensum : poids de laine que l'esclave devait filer chaque jour

17:34 Publié dans ETYMO | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 15 septembre 2022

Biffure 147

IMG_20220730_125516.jpg

Nuit et jour
il y a
des réserves de douleur
qui viennent du pays des ancêtres

Biffure de la page 76 de Sables noirs d'Hervé Giraud

démarche tordue et tête basse
mais qui filent des bourrades
capables d'emmener
dans le mur

Biffure de la page 264 de Marche ta peine de Maryvonne Rippert

11:01 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

vendredi, 09 septembre 2022

Biffures 145 et 146

IMG_20220730_125911.jpg

Chemin des sorcières
Août 2022

Un monde où
on voit le flou
qui dissimule
l'inquiétude de l'exil

Biffure de la page 56 de Quand tu écouteras cette chanson de Lola Lafon

Peut-être que
la route est dite
sans un mot prononcé

Biffure de la page 56 de Pense aux pierres sous tes pas d'Antoine Weuters

15:57 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 03 septembre 2022

Biffures 142, 143 et 144

IMG_20220807_185103.jpg

Craindre
le dossier rond
des jours ordinaires

Biffure de la page 123 d'Histoire du fils de Marie-Hélène Lafon

Dire l'odeur
de la ficelle bleue
dans une cagette

Biffure de la page 124 de L'annonce de Marie-Hélène Lafon

qui a roulé sa bosse
d'aurore nouvelle
en soir incrédule

Biffure de la page 125 de Nos vies de Marie-Hélène Lafon

13:13 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

lundi, 22 août 2022

Biffures 140 et 141

le vent.jpg

Muma, Le Havre
août 2022

Garder toutes les langues
recouvrir les grands discours
d'un linceul

Biffure de la page 76 de Nos richesses de Kaouther Adimi

Gravité
de chaque mot
dilaté pour l'éternité

Biffure de la page 152 de Mauvaises herbes de Dima Abdallah

11:17 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mardi, 16 août 2022

Etymo (2)

façade.jpg

St Jean de Buèges
août 2022

© Pili Vazquez

Instant de pudeur*
derrière les serviettes
la façade passe son pantalon

* du latin pudor, oris "sentiment de retenue, de délicatesse, de honte"

vendredi, 12 août 2022

Etymo (1)

sérénité.jpg

Les Coquets
juillet 2022

Sérénité*
les nuages qui passent
sont une erreur

* du latin serenus "sans nuages"

mercredi, 20 juillet 2022

Biffure 138 et 139

ombre.jpg

On apprend à sourire
devant les chevilles croisées
d'un désir évincé

Biffure de la page 16 de Chavirer de Lola Lafon

on rature les certitudes des mots
on convoque l'ossature du silence

Biffure de la page 17 de La petite communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon

08:45 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 03 juillet 2022

Biffures 136 et 137

émeute.jpg

Faire la peau à la peur
qui affalée à la barre
ne bronche pas
Biffure de la page 47 de Fariboles de Dimitri Rouchon-Borie, lu pendant une longue journée de surveillance du DNB

émeute d'émotions
insurrection de la langue
exigence muette d'un élan
Biffure de la page 24 de Petit éloge de la poésie de Jean-Pierre Siméon, lu un soir dans mon transat posé au milieu du fouillis de mon potager

 

16:58 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 11 juin 2022

Biffures 134 et 135

Vais air.jpg

au commencement
murmure aux portes de nos vies
et force virevoltante
Biffure de la page 45 de Mahmoud ou la montée des eaux d'Antoine Weuters

puis la porte soudain ouverte sur
une rivière
où abandonner le silence pas bien bavard
et le tumulte du dedans
Biffure de la page
19 de Seyvoz de Maylis de Kérangal et Joy Sorman

 

09:25 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

mardi, 17 mai 2022

Balade

balade.jpg

dans le soir qui tombe
un orage brise d'un coup sec le silence

immobile sur ma terrasse
j'entreprends de traverser mes îles
sur le sentier balisé "bal(l)ade"

voyage intérieur
fil tendu jusqu'aux bas-fonds lisboètes
et l'arbre solitaire sur une colline toscane

je me rends à l'évidence
les vies dansent moins souvent

mon clavier s'est enrayé
la balade ne sait plus être poème
où est mon aile

dimanche, 15 mai 2022

Y a pas à dire mais disons le quand même

IMG-20220515-WA0009.jpg

© Pili Vazquez

La pluie castagne la tôle
roulement de tambour dans le ciel
noir-acier déchiré par les éclairs
à la verticale à l'horizontale
je me suis mise à l'abri
entre les semis de courges et l'odeur de terre mouillée
au fond du cabanon dans le potager

Je l'ai échappé belle

Dire qu'il y a une heure
je semais le pourpier de Nicole le basilic de Marie
et mettais en terre les pieds de melon

Dire que ce matin
j'ai eu si chaud sous la combinaison apicole
apprendre
à enfumer les abeilles

à prélever les hausses dans un bourdonnement farouche
à désoperculer les cadres
à centrifuger
à mettre le miel à filtrer
(plus rapide à écrire qu'à faire)

Dire qu'hier
nous étions à un bal paysan au grand air
à écouter le récit de vélocipèdes partis sur des routes ensablées
à sentir la vie se redresser au rythme d'HK et les saltimbanks

Il n'y a pas à dire, ce fut un bon week-end
de ceux qui donnent envie de reprendre la route demain
avec un  regard qui porte loin
et un coeur qui bat un peu plus vite

lundi, 18 avril 2022

maux croisés

agon-coutainville.jpg

Cela pourrait ressembler à une définition de mots-croisés...
Verticale en 1 : désemparés par les résultats du 1er tour des présidentielles. Ce même adjectif, une fois substantivé et dans un tout autre sens, pourrait désigner les deux candidats restants.
Si vous ne voyez toujours pas, cherchez l'anagramme de brise-lames.

 

mercredi, 13 avril 2022

Biffure 133

IMG_20220413_093423.jpg

Dieu sait-il
redresser le vent
quand s'éteint
l'ombre d'un souffle ?

Biffure de la page 102 d'Alma, l'enchanteuse de Timothée de Fombelle

10:15 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

lundi, 04 avril 2022

Et il faut tenter de vivre

noirdecrimée.jpg

Il fait un temps de bourrasque
la neige de printemps
sur les fleurs du cerisier
sur le sable du Sahara
sur l'olivier qui s'est écroulé
j'imagine en douceur
entre la gueule-du-loup et la mauve

défense de défoncer plus encore

Il fait un temps de repli chez soi
pour penser au défunt
pour rempoter les pieds de tomates

l'un d'eux élève ses feuilles
en une supplication muette
assoiffée d'espace

aimanter à nouveau la vie
au rythme de l'univers

mardi, 08 mars 2022

Biffures 130, 131 et 132

nancy.jpg

Parc de la pépinière, Nancy, février 2022

Chut !
Le murmure
d'un affreux destin a repris les sentiers
de la tristesse

Biffure de la page 45 d'Une sortie honorable d'Eric Vuillard

- Combien de pas avant de
renoncer à la sauvagerie
et retrouver la trace de la beauté discrète ? -

Biffure de la page 20 de La patience des traces de Jeanne Benameur

L'opacité des déracinés, on s'en débrouille
alors que l'infatigable ambition
déboule sur le tableau d'affichage

Biffure de la page 16 de Paris-Briançon de Philippe Toussaint

14:05 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

mercredi, 16 février 2022

Renversement

crêtes vosges.jpg

Il y a des jours
avec des craintes criantes, des peurs repues
et le pansement sur les pincements au coeur
peine à dissimuler le raffut et la pesanteur
ces jours-là
ça doit être un sacré bordel là haut
les planètes non alignées
l'univers aux abonnés absents

et soudain balagan

il y a des jours
aussi légers et silencieux
qu'une randonnée hivernale
sur les crêtes vosgiennes

lundi, 07 février 2022

biffure 129

filaretordre.jpg

En vain
le fil à retordre
de mille questions
qui ne tenaient pas debout

Biffure de la page 234 de Les messagères de Christophe Lambert

09:28 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 17 janvier 2022

biffures 127 et 128

IMG_20220117_172132.jpg

Son reflet était trop habillé
les efforts d'apparence
étaient pris en flagrant délit
mais elle aimait tellement les après-midis

Biffure de la page 120 de D'or et d'oreillers de Flore Vasco et de la page 121 de Mes 18 exils de Susie Morgenstern

 

17:58 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

samedi, 25 décembre 2021

biffure 126

IMG-20211222-WA0006.jpg

© Pili Vazquez

- Quand avez-vous su que les gens ressemblent à leurs chemins ?
- C'est aussi simple qu'un panorama, aussi limpide.

Biffure des pages 146 et 157 de S'adapter de Clara Dupont-Monot

14:10 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 25 octobre 2021

biffure 125

Rêver debout.jpg

Cliquer sur la photo pour un lire libre

Je ne bifferai pas cette dernière page de Rêver debout.
Je veux garder chacun des mots, les graver au fronton de ma mémoire : ils rallumeront les rêves les jours où la roche semblera trop compacte, le mur trop épais pour ouvrir une brèche.
Madame Salvayre, merci.

 

 

08:44 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

jeudi, 14 octobre 2021

Pot-pourri

IMG_20211014_182837.jpg

Aujourd'hui, j'ai disparu
j'ai secoué les manches qui contiennent les bras qui aiment
disperser en silence le brouillard et le froid
la route effacée m'a conduite à la Factorie
Ce bâtiment c'est un poème
où les poètes n'hibernent pas 
une fois de plus la lecture à voix haute
faut se déchausser avant d'entrer dans le théâtre
et c'est l'événement majeur de ma journée
le corps travaille en nous
et fait des trous aux chaussettes
aujourd'hui tu es désaxée
tu l'as senti dès l'ouverture des yeux
mais tu lis quand même devant un public
les orteils à l'air qui
se cognent à l'espace de la page
tu te demandes si les chairs muettes ont leur cri en dessous

lundi, 04 octobre 2021

biffure 124

IMG_20210812_210243.jpg

Réveil inattendu en pleine aube
le vent se tenait sur ses gardes
prêt à trouver refuge

Biffure de la page 97 de Sangliers de Pascal Ruter

14:40 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 27 septembre 2021

biffure 123

IMG_20210830_225505.jpg

la nuit s'est traînée jusque là
le vent est exténué
les visages s'amenuisent
interstice dans l'attente
dehors le cours de choses
dort peut-être

Biffure de la page 101 de de Joëlle Ecormier

15:21 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 26 septembre 2021

biffure 122

IMG_20210830_123335.jpg

Il est grand temps
de poser la joue contre le déluge
de laver l'inquiétude nocturne
de se glisser dans les plis du drap
tout contre elle

Biffure de la page 132 de La-Gueule-du-loup d'Eric Pessan

14:48 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 22 septembre 2021

biffure 121

IMG_20210830_175830.jpg

J'ai calé ma manière d'être
mais ça m'étonne toujours
de voir des pierreux
qui tendent leur triste chewing-gum.

Biffure de la page 187 de Parler comme tu respires d'Isabelle Pandazopoulos

16:39 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 11 septembre 2021

En bref (7)

IMG_20210911_142226.jpg

Ce matin dans le ciel
un avion et des oiseaux migrateurs
sur la même ligne droite
progressaient en sens opposé

14:36 Publié dans EN BREF | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 28 août 2021

biffure 120

IMG-20210815-WA0027.jpg

Ma nuit chez Maud (2)
La Gacilly, © Pili Vazquez

Nous avons marché
escapade folle
pied-de-nez aux règles
loin du four en taire
esquisse de femmes libres

puis elle a remis son grand voile

Biffure de la page 69 de Que sur toi se lamente le Tigre d'Emilienne Malfato

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

19:55 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mardi, 24 août 2021

En bref (6)

IMG_20210810_121701.jpg

Ma nuit chez Maud
La Gacilly

Ai passé cet été tant de temps
à délabyrinther mes pensées
que ma tête est moins lourde
mon cœur plus léger

14:20 Publié dans EN BREF | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 23 août 2021

En bref (5)

IMG_20210823_125528.jpg

© Pili Vazquez

En se retirant
il a offert à la graminée des perles d'eau
le brouillard

13:05 Publié dans EN BREF | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |