Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 22 juin 2021

Biffures 116-118

IMG_20210619_124126.jpg

Rue Saint Blaise

On a beaucoup parlé
de l'angoisse
qui traverse la rue
à contre-courant
Biffure de la page 249 de Le roman de Jim de Pierric Bailly

qui ne sait plus le nord du sud
bifurque vers
se faufile avec
agite du
Biffure de la page 46 de Scarlett et Novak d'Alain Damasio

le soleil inondait les yeux
et on buvait
des bouteilles impassibles
Biffure de la page 150 de Seule en sa demeure de Cécile Coulon

Mode d'emploi d'une biffure : prendre une page d'un livre qu'on vient de finir. Ne garder sur cette page que quelques mots éparpillés. Biffer tout le reste pour obtenir un court texte qui parle plus de soi que du livre.

lundi, 07 juin 2021

Combien d'histoires ?

IMG-20210603-WA0058.jpg

© Pili Vazquez

Il y a eu tant de lignes remplies dans mon agenda pour ne pas oublier tous ces jours qui s'écoulaient sans trouver le temps de m'amarrer à mes îles
tant de lignes éparses, amas de vécu, qui pourraient être autant d'histoires mais qui resteront lignes horizontales pour tenir debout dans le trop plein des jours
il y a eu la structure bâchée pour les pieds de tomates qui a demandé tant d'heures pour être mise en place et qui a valdingué à la première bourrasque déchaînée
c'est au potager qu'on apprend le mieux la résilience

quelques tronçons du GR 223 et l'envie d'avoir du temps libéré pour marcher de longs jours
dans la foulée un chantier terre-paille
barboter dans la barbotine faite de l'ancien torchis (combien d'histoires dans cette terre ?)
il y a eu à nouveau le théâtre et les terrasses parce que notre laisse a été rallongée de deux mètres, de 19h à 21h
il n'y a pas encore eu le cinéma, mon épaule contre ton épaule
mais il y a eu la clôture autour de la prairie d'Orival
paraît que les sangliers menaçaient les orchidées sauvages
où je vais mettre mes souvenirs maintenant ?
me faut de l'espace, du sans limites, du libre dans mon regard
il y a eu L'odyssée encore et encore : y trouver un chemin de passage

il y a eu la biquetterie pleine de famille
accords et à cris (combien d'histoires dans ces vies rassemblées ?)
aujourd'hui il aurait dû y avoir les dernières corrections de copies et les bulletins
mais dans le silence revenu je me suis enfouie dans mon hamac et j'ai lu d'une traite
- la vie en pointillés a ses limites -

un essai jubilatoire Je suis une fille sans histoire d'Alice Zéniter
une invitation à interroger ce qu'on ne pense pas à interroger

par exemple : le chasseur préhistorique a supplanté le cueilleur d'airelles en laissant ses empreintes sur la paroi d'une grotte
-il paraît que la chasse au sanglier fait plus vibrer un lecteur qu'une cueillette d'airelles-
depuis il encombre tous nos récits, le chasseur préhistorique (combien d'histoires nouvelles à inventer ?)