Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 20 janvier 2018

Branche éplore

arbre en poche.jpg

Acte 1 : En 1957, Italo Calvino écrit Il barone rampante, où le jeune Côme décide de monter dans l'yeuse de son jardin et de ne plus en descendre. Le monde vu d'en haut.
Acte 2 : Trois ans plus tard, ce texte est traduit en français : Le baron perché.
Acte 3 : Soixante ans plus tard, Claire Diterzi n'ayant pu obtenir les droits sur ce texte intitule son spectacle L'arbre en poche.
Acte 4 : Mardi soir, nous allons voir ce spectacle à l'Arsenal et découvrons que l'un est l'anagramme de l'autre, y compris l'accent devenu apostrophe.
Tu dis, oui, et alors ? Comment ça, oui et alors ? C'est génialissimement oulipien, cette histoire !!! Tu imagines, peut-être qu'Italo lui même ne savait pas que Le baron perché contenait L'arbre en poche.

13:38 Publié dans ROMAN | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : oulipo |  Facebook |

Commentaires

Génial, en effet!
Un livre que j'avais tant aimé...

Écrit par : colo | mercredi, 24 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Incroyable ! Jolie trouvaille.

Écrit par : Tania | samedi, 27 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire