Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 décembre 2016

Biffure 7

biffure.jpg

Beaumont en Auge, décembre 2016

Après des biffures en solitaire, voici une expérience à quatre mains. Comment ne pas penser que chaque page contient peut-être en elle mille milliards de poèmes ?


-1-
l'odeur des roses
gravée
sur un grand plat
ou
dans sa propre chair savait
embraser
les
amandes au sésame

-2-
le feu
de ces instants
agitait
la matière
déshabillée
près du
scintillement d'une étoile
le
firmament
en frissonnant
dormait
plié en trois

 

*Mots rescapés des biffures des pages 67 à 69 de Chocolat amer de Laura Esquivel

20:56 Publié dans BIFFURES | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : laura esquivel |  Facebook |

samedi, 24 décembre 2016

Biffure 6

factorie.jpg

Factorie, septembre 2016

qui sait pourquoi
il
y a du vent
il y a
le flot à contre-
courant il y a cette nostalgie
d'un monde qui
n'a plus de place
l'oeil se tourne vers
un rêve
de
mouvements
profonds

*Mots rescapés des biffures de la page 120 de Cambouis d'Antoine Emaz

vendredi, 23 décembre 2016

Biffure 5

DSCN0809.jpg

Fukushima, Gaspard Lieb
Rouen, avril 2016

une boîte
de musique
mélancolique
m'apaise
mais
nous portons en nous
le manque de moyens
ce cauchemar calme

*Mots rescapés des biffures de la page 164 de Désorientale de Négar Djavadi

jeudi, 22 décembre 2016

Biffure 4

suicide pere noel 1.jpg

Gaspard Lieb, Interzone, avril 2016

je ne suis pas fan de Noël
cadeaux
obligatoires
pigeons
déguisés
jusqu'aux dents

l'espoir de les voir tous réunis un jour
enveloppés dans un drap
bottes noires et pantalon rouge*

*Mots rescapés des biffures des pages 106 et 107 de Escrituras en tiempos de crisis de Luis Sepulveda.

suicide pere noel 2.jpg

mercredi, 21 décembre 2016

Biffure 3

pierre rouge.jpg

Aître saint Maclou, décembre 2016

il y a
l'obscurité
de ces lignes qui
aujourd'hui se battent
perforent les
filons
de
poussière

les mains
vers la pierre
rouge de sang
chantent*

*Mots rescapés des biffures des pages 44 et 45 de Escrituras en tiempos de crisis de Luis Sepulveda.

mardi, 20 décembre 2016

Biffure 2

aître st maclou.jpg

© Pili Vazquez, aître saint Maclou, décembre 2016

de chaotique
l'art de vivre
est devenu
Manchas
au doux regard

gardienne de mes départs
tu dis sans parler : Pars, je veille
sur la tendresse
que nous aimons*

 

* Mots rescapés des biffures des pages 94 et 95 de Escrituras en tiempos de crisis de Luis Sepulveda.

 

lundi, 19 décembre 2016

Biffure 1

pledges.jpg

Pledges, Nantes octobre 2016

l'espoir
babioles
pathétiques
dotées
d'éternité
têtue*

* Mots rescapés des biffures de la page 100 d'Extrêmes et lumineux de Christophe Manon, éditions Verdier